Paiement sécurisé - livraisons assurées et offertes dès 50 € d'achat

Mieux comprendre le sommeil de bébé

Comme l’écrit le neuro-psychiatre Boris Cyrulnik : « Les 1 000 premiers jours du bébé constituent une période essentielle pour le bon développement et la construction de l’enfant ». Nous avons eu envie chez Petite Planète de partager avec vous nos connaissances concernant cette période émouvante et parfois éprouvante des premières semaines de la vie d’un bébé, en nous attachant ici à la question du sommeil de bébé.

 

Sommeil de bébé Petite Planète

Il faut le reconnaître, aider bébé à trouver le sommeil signifie surtout pour les parents retrouver le calme, la sérénité et le sentiment de sécurité. Car si les jeunes parents cèdent parfois à la panique, chacun sait qu’il est aussi difficile de forcer un bébé à manger que de le contraindre à dormir. Alors ?

bébé pleure Petite Planète
"On réveille le bébé au moment où il a besoin de sommeil et non de nourriture. On le laisse crier parce que l'heure du repas n'est pas venue. On supprime prématurément le repas de nuit sous prétexte de donner de bonnes habitudes, alors que beaucoup de nouveau-né en ont besoin parfois jusqu'à 2, 3 mois. Inversement, certaines mères anxieuses interprètent le moindre vagissement comme un appel et multiplient inconsidérément le nombre de repas. D'autres femmes en font trop, de peur que leur enfant soit frustré de leur présence, le sollicitent sans cesse, le prennent à tout instant dans les bras..."  Léon Kreisler, psychanalyste, pédopsychiatre

Les réponses données par les parents à ce qu'ils croient être des troubles du sommeil de leur bébé sont souvent inappropriées et parfois même génératrices de vrais troubles du sommeil.

Cette mauvaise gestion du sommeil du tout-petit résulte en grande partie d'une mauvaise connaissance des rythmes du sommeil du bébé et de ses principales caractéristiques par les parents. Ce qui peut déboucher sur une détérioration des relations parents/enfants. Alors, reprenons au début.

Mon bébé dort-il assez ?

Le sommeil est un besoin physique et psychologique. Il permet de retenir les apprentissages et libère une hormone de croissance. Mais si les grands principes du sommeil de l’adulte se structurent dans les deux premières années de la vie, le sommeil de bébé n’est pas une donnée établie mais bien un processus en évolution. Un premier repère concerne la quantité de sommeil. Voici un schéma publié par l’Université de Montréal. En noir, les plages de sommeil nocturne, en gris clair les sommeils diurnes. De haut en bas à gauche, l’âge du bébé et à droite le nombre total d’heures de sommeil quotidien.

Sommeil moyen en fonction de l’âge

schéma du sommeil de bébé

On y voit que jusqu’à 3-5 ans, le sommeil prédomine sur l’éveil dans la vie du bébé.

Mon bébé n'a pas l'air de dormir assez

Le nourrisson dort en moyenne 16 heures sur 24, mais il existe des différences importantes d’un bébé à l’autre. Certains bébés gros dormeurs dorment près de 20 h/24h, d'autres, les petits dormeurs, ont besoin de moins de 14 heures, sans que cela soit anormal. Il faut d’ailleurs savoir que ces comportements ne laissent en rien présager de l'avenir.

Mon bébé dort mal la nuit !

Le nouveau-né ne connaît pas la différence entre le jour et la nuit jusqu’à un mois environ. Il est indifférent à la lumière, et ses réveils se produisent indifféremment à n'importe quel moment. Le sommeil est morcelé en périodes de 3 à 4 heures, les premières périodes de sommeil un peu plus longues survenant au hasard, aussi bien le jour que la nuit.

 

bébé dort maternité

 

Mon bébé dort-il bien ?

Le sommeil du nouveau-né alterne quatre états de vigilance :

. le sommeil agité (il bouge, il émet des sons, ses yeux bougent sous ses paupières fermées ou ouvertes),

. le sommeil calme (on sait tous le reconnaître),

. l’éveil agité (c’est là que peuvent intervenir les pleurs)

. et l’éveil calme,

Chaque cycle de sommeil avoisine 50 à 60 minutes.

L'enchaînement de trois ou quatre cycles permet un sommeil de 3 à 4 heures consécutives, rarement plus, durant le premier mois. Le cycle de sommeil peut être suivi d’une phase d’éveil même la nuit. Bébé apprend donc à se rendormir tout seul. À un mois, les temps d’éveil du bébé dans la journée sont de 20 à 30 minutes seulement. Il dort dans son lit, dans les bras, dans la voiture, dans sa poussette et gère lui-même le plus souvent ses endormissements, sans la moindre intervention des parents.

La mise au lit du soir représente pourtant pour les parents un enjeu symbolique (bébé grandit, il va faire ses nuits !) et physiologique (les parents vont enfin retrouver leur propre sommeil). Elle fait l’objet d’une littérature abondante, accessible et riche d’enseignements. Nous vous livrerons bientôt nos trucs et astuces pour endormir bébé.

Pourquoi mon bébé pleure-t-il avant de s’endormir ?

Vers l’âge d’un mois, alors qu’il commence à percevoir l’alternance jour-nuit, s’instaure une phase d’éveil plus longue entre 17h et 22h. Et cette phase d’éveil agité est souvent accompagnée de pleurs. On a vu que le rythme du bébé était spécifique et bien distinct du rythme de vie des parents. Alors que nous, parents, sommes fatigués de notre journée, que nous souhaiterions coucher simplement un bébé calme et affectueux pour ensuite aller dîner et profiter de notre soirée, le petit chou n’en a pas décidé ainsi. Pour lui, ce moment est un moment d’éveil et il faudra de la patience et du tact pour qu’il s’endorme.

 

Au secours, mon bébé pleure !

Durant le premier mois de sa vie, les éveils du bébé sont majoritairement des états de veille agitée, rarement des épisodes de veille calme. C’est comme ça. En d'autres termes, un nouveau-né qui dort peu est souvent un bébé qui pleure beaucoup, ce qui n'est pas toujours facile à tolérer pour les parents et l'entourage mais ne révèle rien d’inquiétant.

bébé pleure Petite Planète

 

Vas-tu te calmer et t’endormir ?!

Contrairement à l’adulte qui s’endort, lui, en sommeil lent, le nouveau-né s'endort presque toujours en sommeil agité. Ce sommeil agité suit généralement une phase d'éveil calme, et, bien souvent, une tétée. Vous avez couché votre bébé, mais celui-ci bouge les yeux, respire de manière irrégulière, fait de petits bruits… Surtout ne bougez pas ! C’est sa manière à lui de s’endormir. Son visage est très expressif, avec de multiples mimiques très fines, parmi lesquelles les spécialistes ont reconnu les expressions des six émotions fondamentales, expressions innées, présentes dans toutes les cultures humaines: la peur, la colère, la surprise, parfois le dégoût, la tristesse, et surtout la joie, avec de magnifiques sourires "aux anges", repérables dès les premières heures de vie.

Il est donc inutile d’imaginer que votre bébé souffre, ou qu’il a froid, chaud, qu’il a faim et qu’il est loin de s’endormir. Pire, ne pensez pas qu’il veut de nouveau « se lever » et que c’est le moment de le solliciter. Non, laissez-le, en fait, il dort déjà !

Le sommeil agité représente 50 à 60 % du sommeil total et peut atteindre 8 à 10 heures par jour chez le nouveau-né à terme.

Comment s’adapter au rythme de bébé ?

Jusqu’à trois ans, bébé est à la maison, à la crèche ou chez une nounou et ne doit pas subir trop de contraintes notamment pour le sommeil. C’est ainsi qu’il est fréquent de trouver dans les crèches de gros coussins douillets ou le tout-petit peut somnoler ou dormir en dehors de périodes de sieste établies. Car chaque bébé a son rythme.

 

Mais quel rapport avec le Zébul’hamac, me direz-vous ?

Le Zébul’hamac et le sommeil de bébé

Le Zébul’hamac a été conçu en premier lieu pour permettre une gestion plus souple et plus libre du sommeil de l’enfant, grâce à son ergonomie, son bercement naturel, sa légère inclinaison, son fond légèrement enveloppant et son côté nomade. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter nos articles 12 raisons d’offrir un Zébul’hamac et nos astuces pour aider bébé à s’endormir qui vous expliquent pourquoi et comment le Zébul'hamac favorise l'apaisement et aide le bébé à s'endormir. Même si le Zébul'hamac est évolutif et fait ensuite office de transat puis de balançoire,

bébé dort dans son Zébul'hamac

 

Enfin, pour en savoir plus, n’hésitez pas non plus à consulter les articles et ouvrages des auteurs suivants : Françoise Delormas, médecin, Directeur de Prosom. Anne Lestournelle, médecin à l'Adessi à Grenoble. Marie-Josèphe Challamel, pédiatre, spécialiste du sommeil de l’enfant. Elle a été chercheur à l’Inserm et responsable d’une consultation et d’une unité d’exploration du sommeil de l’enfant. Marie Thirion, pédiatre. Boris Cyrulnik, neuro-psychiatre, et les articles sur le sommeil publiés par l’Université de Lyon notamment.

 

Crédits photos : droits réservés. reproduction strictement interdite.

Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Panier

Votre panier est vide.
Boutique